Blayb gezunt mir, Kroke : cabaret (en yiddish et français, en présentiel)

Spectacle de cabaret autour de la vie et de l’œuvre de Mordkhe Gebirtig

Conçu par Gilles Rozier

Avec Talila (chant), Alain Speiser (guitare), Annick Prime-Margules (lectures), Gilles Rozier (récitant) et un chœur d’hommes mené par Martin Cruchaudet.

Mordkhe Gebirtig est né à Cracovie en 1877, assassiné à Cracovie en 1942 au moment où il allait être expédié au camp d’extermination de Belzec. Sa vie est intimement associée à la ville de Cracovie. Son œuvre, de « Motele » à « Avreml der marvikher », de « Dos lid fun geldenem land » à « Undzer shtetl brent » a fait le tour du monde. Ses chansons ont été chantés par des dizaines d’interprètes et traduites dans plusieurs langues. Il est l’un des plus auteurs compositeurs les plus populaires de la chanson yiddish.

En yiddish et français, en présentiel.

Le Tshaynik Café vous accueille trente minutes avant le début de l’activité.

Tarif : 18 €. Adhérents : 13 €*.
*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2022-2023 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloasso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».

La Génèse en trois langues et en musique (en hébreu, yiddish et français ; en présentiel)

Dans le cadre de la saison Le poète Yehoyesh ou la joie délivrée

La traduction yiddish de Yehoyesh, la traduction française et le texte hébreu dialoguent pour multiplier d’emblée les résonnances du Livre.
Une lecture mise en espace par Tal Hever-Chybowski, avec Sharon Bar-Kochva et Annick Prime-Margules.
Musique : Nicolas Dupin (violon).

En hébreu, yiddish et français ; en présentiel.

Tarif : 18 €. Adhérents : 13 €*.
*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2022-2023 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloasso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».

La Bibliothèque Medem ouvre ses portes : Yehoyesh

Activité reportée au samedi 19 novembre à 17h.

Dans le cadre de la saison Le poète Yehoyesh ou la joie délivrée

Poésie, fables, récits de voyage, traductions, dictionnaires : Yehoyesh savait tout faire. À travers les trésors de la bibliothèque Medem (notamment des éditions rares illustrées), Natalia Krynicka, conservatrice, s’attachera à faire redécouvrir la diversité du talent de l’auteur et l’intérêt qu’il a suscité chez les éditeurs, les critiques et les artistes.

En français, en présentiel.

Entrée libre

Cliquez ici pour réserver.

Saison Yehohesh : conférence inaugurale (en français, en présentiel)

Conférence reportée au samedi 19 novembre à 15h.

Dans le cadre de la saison Le poète Yehoyesh ou la joie délivrée

 Poète, traducteur, Yehoyesh (pseudonyme de Yehoyesh-Shloyme Blumgarten, né en 1872 à Virbalis, Lituanie – mort à New York en 1927) reste dans les mémoires pour sa traduction magistrale de la Bible en yiddish. Mais aussi bien en hébreu qu’en yiddish, il a montré une intense activité littéraire dans des domaines variés et une créativité dans les formes et les images favorisée par sa passion de la langue et des mots. Repéré très jeune par Y. L. Peretz, il a été salué plus tard comme un précurseur par les jeunes poètes modernes et la critique a reconnu l’importance de son œuvre pour l’interprétation de la Bible et la vitalité d’une langue yiddish enracinée dans la tradition et ouverte à la littérature mondiale.
À l’occasion des 150 ans de la naissance du poète, la Maison de la culture yiddish organise une série de manifestations culturelles pour mettre en lumière l’originalité et la richesse de son parcours.

Conférence inaugurale par Sharon Bar-Kochva, chercheuse, traductrice, enseignante de yiddish, bibliothécaire.

En français, en présentiel.

Tarif : 11 €. Adhérents : 6 €*.
*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2022-2023 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloasso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».

Rencontre avec Annette Wieviorka

Tombeaux : Autobiographie de ma famille, (Éditions du Seuil, Fictions et Cie, septembre 2022)

Prix Femina essai 2022

À la suite du décès d’une tante sans descendance, Annette Wieviorka réfléchit aux traces laissées par tous les êtres disparus qui constituent sa famille, une famille juive malmenée par l’Histoire.

Dans un récit en forme de tombeaux de papier, l’historienne adopte un ton personnel, voire intime, et plonge dans les archives, les généalogies, les souvenirs directs ou indirects. C’est ainsi que des personnages très attachants et un monde disparu retrouvent vie, par la grâce d’une écriture sensible et précise.

Annette Wieviorka, directrice de recherche honoraire au CNRS, spécialiste mondialement reconnue de l’histoire de la Shoah, dialoguera avec Gilles Rozier, éditeur et écrivain.

En français, en présentiel.

Tarif : 11 €. Adhérents : 6 €*.
*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2022-2023 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloasso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».

Conférence : Quand le Paris juif a appris l’assassinat des écrivains yiddish d’URSS (hybride : sur Zoom et en présentiel)

Conférence de Philippe Boukara

Clôture de la saison La littérature yiddish en Union soviétique : 70e anniversaire du 12 août 1952

La littérature yiddish soviétique a eu un grand rayonnement dans le monde, bien au-delà des milieux communistes. Sa suppression brutale, en 1948, a été connue, par étapes, seulement après la mort de Staline en 1953. Ce fut le début du long déclin de l’influence communiste en milieu juif.

Philippe Boukara est historien, spécialiste du judaïsme contemporain et coordinateur de la formation au Mémorial de la Shoah.

En français, sur Zoom et en présentiel.

Tarif : 11 € ; adhérents 6 €*.

*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2022-2023 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloasso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».

La saison « La littérature yiddish en Union soviétique : 70e anniversaire du 12 août 1952 » est soutenue par la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

Traces de vie à Auschwitz : rencontre

Un manuscrit clandestin à Auschwitz

Écrit en yiddish durant les derniers jours de fonctionnement du camp d’Auschwitz par Abraham Levite et un groupe de déportés juifs, le Recueil Auschwitz a la singularité d’être à la fois une préface et un projet pour une anthologie qui visait à regrouper l’ensemble des textes clandestins rédigés, envers et contre tout et tous, à Auschwitz par des déportés juifs.

Ouvrage exceptionnel édité et commenté par Philippe Mesnard, Traces de vie à Auschwitz, un manuscrit clandestin (éditions Le Bord de l’eau, mai 2022) présente les deux traductions du Recueil Auschwitz par Batia Baum et Rachel Ertel, et rassemble les commentaires de spécialistes qui en développent les dimensions historiques, littéraires, linguistiques et philosophiques.

Philippe Mesnard (professeur des Universités en littérature comparée et membre de l’Institut Universitaire de France) dialoguera avec Gilles Rozier (éditeur).

Lectures en yiddish et en français : Laurence Aptekier-Fisbein et Annick Prime-Margules.

Tarif : 11 €. Adhérents : 6 €*.
*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2022-2023 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloasso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».

Vassili Grossman : du « Livre noir » à « Vie et destin », conférence d’Annette Wieviorka (en présentiel)

Lancement de la saison culturelle : La littérature yiddish en Union soviétique – 70e anniversaire du 12 août 1952

Annette Wieviorka retracera l’histoire de ces deux œuvres majeures qui éclairent l’histoire des Juifs de l’Union Soviétique.

Annette Wieviorka est une historienne française, spécialiste de la Shoah et de l’histoire des Juifs au XXe siècle. 

Tarif : 10 €. Adhérents : 5 €*.
*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2021-2022 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloassso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».

La saison « La littérature yiddish en Union soviétique : 70e anniversaire du 12 août 1952 » est soutenue par la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

Notre langue d’intérieur (en présentiel)

« J’ai longtemps pensé que le yiddish était une langue d’intérieur, comme des chaussons ou une robe de chambre. »

Projection du DVD Notre langue d’intérieur, réalisé par Flore Taguiev et Samuel Jouglet-Marcus, suivie d’une rencontre avec Talila, Teddy Lasry et Flore Taguiev. Présentation du livre Notre langue d’intérieur paru récemment à l’Antilopoche.

Conversation animée par Gilles Rozier.

En français, en présentiel.

Tarif : 13 €. Adhérents : 8 €*.
*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2022-2023 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloasso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».

Seyder de Peysekh / Seder de Pessah (en présentiel)

?מַה נִּשְׁתַּנָּה הַלַּיְלָה הַזֶּה מִכָּל הַלֵּילוֹת

Ma nishtane halayle… En quoi cette nuit est-elle différente… ? Cette fois nous ne nous dirons pas “L’an prochain au Seyder de la MCY”, nous nous retrouverons, attablés ensemble pour lire, rire et chanter après deux ans d’attente ! Ajoutons, selon la formule traditionnelle, mirtshem.

La nuit du Seyder de Peysekh est l’une des fêtes les plus conviviales du calendrier juif. C’est l’occasion de revenir sur le récit légendaire de la sortie d’Égypte des Hébreux, mais également, dans les milieux laïques, sur des pans entiers de l’histoire juive.

Le Seyder sera mené avec un enthousiasme renouvelé par Tal Hever-Chybowski.

Accompagnement musical : Nicolas Dupin et Bastien Hartmann.

Le Seyder se déroule en français et en yiddish.

Tarif : 65 € ; 120 € (en soutien à la Maison de la culture yiddish, avec délivrance d’un reçu fiscal de 70 €). Enfants de moins de 13 ans : 30 €. Réservation et prépaiement obligatoires. Réservé aux adhérents de la Maison de la culture yiddish.

Nombre de places limité.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloassso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».