Blayb gezunt mir, Kroke : cabaret (reprise ; en yiddish et français, en présentiel)

Spectacle de cabaret autour de la vie et de l’œuvre de Mordkhe Gebirtig

Conçu par Gilles Rozier

Avec Talila (chant), Alain Speiser (guitare), Annick Prime-Margules (lectures), Gilles Rozier (récitant) et un chœur d’hommes mené par Martin Cruchaudet.

Mordkhe Gebirtig est né à Cracovie en 1877, assassiné à Cracovie en 1942 au moment où il allait être expédié au camp d’extermination de Belzec. Sa vie est intimement associée à la ville de Cracovie. Son œuvre, de « Motele » à « Avreml der marvikher », de « Dos lid fun geldenem land » à « Undzer shtetl brent » a fait le tour du monde. Ses chansons ont été chantés par des dizaines d’interprètes et traduites dans plusieurs langues. Il est l’un des plus auteurs compositeurs les plus populaires de la chanson yiddish.

En yiddish et français, en présentiel.

Le Tshaynik Café vous accueille trente minutes avant le début de l’activité.

Tarif : 18 €. Adhérents : 13 €*.
*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2022-2023 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloasso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».

Blayb gezunt mir, Kroke : cabaret (en yiddish et français, en présentiel)

Complet ! (reprise le 28 janvier à 19h)

Spectacle de cabaret autour de la vie et de l’œuvre de Mordkhe Gebirtig

Conçu par Gilles Rozier

Avec Talila (chant), Alain Speiser (guitare), Annick Prime-Margules (lectures), Gilles Rozier (récitant) et un chœur d’hommes mené par Martin Cruchaudet.

Mordkhe Gebirtig est né à Cracovie en 1877, assassiné à Cracovie en 1942 au moment où il allait être expédié au camp d’extermination de Belzec. Sa vie est intimement associée à la ville de Cracovie. Son œuvre, de « Motele » à « Avreml der marvikher », de « Dos lid fun geldenem land » à « Undzer shtetl brent » a fait le tour du monde. Ses chansons ont été chantés par des dizaines d’interprètes et traduites dans plusieurs langues. Il est l’un des plus auteurs compositeurs les plus populaires de la chanson yiddish.

En yiddish et français, en présentiel.

Le Tshaynik Café vous accueille trente minutes avant le début de l’activité.

Tarif : 18 €. Adhérents : 13 €*.
*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2022-2023 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloasso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».

Les Acoustiques : solistes de la musique ashkénaze, avec Marine Goldwaser

Les Acoustiques : solistes de la musique ashkénaze

#3 : Marine Goldwaser, clarinette et flûte

Des concerts courts et intenses. Des programmes inédits. Une rencontre intime avec des solistes de France et d’ailleurs. Pour faire résonner la musique ashkénaze dans toute son intégrité. Sans amplificateurs, sans chichis.

Marine Goldwaser est une musicienne spécialisée dans la musique klezmer. Clarinettiste et flûtiste de carrière internationale, l’héritage culturel yiddish marque profondément son parcours musical. Durant ses études au CNSM de Lyon, elle mène une recherche ethno-musicologique autour des répertoires traditionnels de Roumanie, ou elle voyage régulièrement entre 2014 et 2016. Elle y suit l’enseignement de Cezar Cazanoi, musicien majeur de la scène de musique tsigane de Bucarest et grand joueur de flûtes traditionnelles.

En 2017, elle fonde le groupe Le Petit Mish-Mash, qui croise musiques klezmer et roumaines, et monte l’association Mish-Mash et Compagnie, dédiée à la transmission de ces répertoires, Le groupe sort son premier album, « Avant, c’était mieux ! » en 2019.

Elle se produit également aux côtés d’artistes tels que Chilly Gonzales, Socalled, Michael Winograd, Amit Weisberger… et travaille pour le théâtre avec différentes compagnies.

En 2021, elle assure la direction musicale du spectacle de Bartabas « Cabaret de l’Exil », qui est donné plus d’une centaine de fois suite à son succès au théâtre Zingaro d’Aubervilliers.

19h30 : Ouverture des portes

20h : Concert

20h45 : Conversation entre l’artiste et Tal Hever-Chybowski.

En français.

Tarif : 15 €. Adhérents : 10 €*.

*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2022-2023 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloasso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».

 

Hors les murs : Jacob Jacobson de Aaron Zeitlin à l’Espace Rachi

Dans le cadre du Festival des cultures juives.

Le Troïm Teater vous présente Jacob Jacobson de Aaron Zeitlin.

Adaptation et mise en scène Tal Hever-Chybowski
Avec Laurence Aptekier-FisbeinMarion BlankMichel FisbeinAndré FurcajgTal Hever-ChybowskiCharles LeiserowiczVelvl NiborskiLeybl Niborski de MilleretCharles PerelleAnnick Prime-MargulesBetty ReicherAnnie Satler.
Voix off : Jean Spector.
Musique originale de Nicolas Dupin.
Musiciens : Nicolas Dupin (violon), Bastien Hartmann (piano), Cécile Neeser Hever (harpe).
Assistant à la scénographie et création lumière : Joseph Romano.
Régisseuse de plateau : Eva Bitton.
Opératrice des surtitres : Amelie Moser.

En yiddish, surtitres français.

Écrite en 1930 à Varsovie par Aaron Zeitlin, grande figure de la poésie et du théâtre yiddish, la pièce Jacob Jacobson stupéfie les milieux culturels yiddish par sa modernité. Imprégnée de mysticisme et de religiosité, elle s’expose aussi à des accusations de conservatisme. Avec un pessimisme mordant, elle ose prédire l’éclatement d’une guerre mondiale, répétition insensée du carnage de 1914-1918.

L’action débute à bord d’un paquebot dont les passagers sont des archétypes de la société contemporaine : le Travailleur, le Général, la Prostituée, le Poète… Un homme d’affaires juif new-yorkais, Jacob Jacobson, est le seul à s’élever contre une guerre souhaitée par le plus grand nombre, habité par le pressentiment que celle-ci signera la fin de l’humanité. Mais la guerre éclate, ne laissant derrière elle qu’un seul survivant : Jacob Jacobson lui-même, le Juif emblématique. Pressé de devenir un nouvel Adam par un ange soucieux de reconstruire l’humanité, Jacob Jacobson envisage avec effroi de voir l’histoire humaine se répéter…

Nous vous invitons à  découvrir le site internet de la pièce http://jj.yiddish.paris/.

La pièce se jouera à l’Espace Rachi  Guy de Rothschild
39, rue Broca
75005 Paris

Tél. : 01 42 17 10 36

Tarif plein : 24€. Tarif réduit : 18€ (Habitants du 5e arrondissement, adhérents de la MCY et groupes à partir de 10 personnes). Tarif réduit : 12€ (étudiants de -26 ans).

La billetterie, assurée par le Festival des cultures juives, est déjà ouverte. Cliquez ici pour réserver.

 

דזשייקאָב דזשייקאָבסאָן פֿון אַהרן צייטלין

אַ פֿאָרשטעלונג פֿונעם טרוים־טעאַטער

אַהרן צייטלין, אַן אָנגעזעענער ייִדישער פּאָעט און דראַמאַטורג, האָט אָנגעשריבן די פּיעסע דזשייקאָב דזשייקאָבסאָן אין 1930. זי האָט באַלד געמאַכט אַ רושם אין דער קולטור־סבֿיבֿה מיט איר מאָדערנקייט, נאָר גלײַכצײַטיק אַרויסגערופֿן באַשולדיקונגען פֿון קאָנסערוואַטיזם צוליב איר מיסטישן און רעליגיעזן כאַראַקטער. מיט אַ שנײַדנדיקן פּעסימיזם דערוועגט זי זיך פֿאָרויסצוזען אַ נײַע וועלט־מלחמה, אַן אומזיניקע איבערחזרונג פֿון דער שחיטה 1918-1914.
דער סיפּור־המעשׂה הייבט זיך אָן אויף אַ שיף אויף וועלכער עס פֿאָרן אַרכעטיפּישע פֿאָרשטייער פֿון דער געזעלשאַפֿט פֿון יענער צײַט : דער אַרבעטער, דער גענעראַל, די זונה, דער פּאָעט… אַלע זענען פֿאַר דער מלחמה, אַחוץ אַ ייִדישן געשעפֿטסמאַן פֿון ניו־יאָרק, דזשייקאָב דזשייקאָבסאָן, וואָס מיינט אַז דאָס וועט זײַן דער סוף פֿון דער מענטשהייט. נאָר די מלחמה ברעכט אויס און דזשייקאָב דזשייקאָבסאָן, דער עמבלעמאַטישער ייִד, איז דער איינציקער לעבן געבליבענער. אַ מלאך רעדט אים צו, ער זאָל ווערן אַ נײַער אָדם, די מענטשהייט זאָל האָבן אַ קיום, נאָר דזשייקאָב דזשייקאָבסאָן וויל ניט, די געשיכטע זאָל זיך איבערחזרן…

צו רעזערווירן אַ פּלאַץ, טוט אַ קוועטש דאָ.

C’est Pourim ! (en yiddish et en français, en présentiel)

20h00 : Projection de Pourim, de Joseph Romano (2022)
Un court-métrage, non sur l’histoire d’Esther mais sur la célébration en elle même de Pourim, ses traditions extravagantes, folkloriques et parfois disparues. Ce qui intéresse le réalisateur, c’est la joie et la folie de cette fête, loin de l’opposition courante entre la culture occidentale libérale – supposée joyeuse – et la vie religieuse – supposée morne et ascétique.

20h30 : Purim-shpil d’Alef Kats, lecture mise en espace (en yiddish et en français)
Attention, c’est Pourim, l’atelier théâtre est meshuge, il faut s’attendre à tout. Pour tout arranger, le public est autorisé à s’en mêler. Pour changer, les masques peuvent être festifs… Tous les déguisements sont permis, même les vêtements normaux.
Il y aura, bien sûr, de la musique.
Le poète Alef Kats (1898–1969) naît en  Volhynie et immigre aux États-Unis en 1913. Inspiré notamment par le courant introspectiviste In zikh (en soi) et les Contes de rabbi Nakhman de Bratslav, il trouve vite une voix originale entre humour satirique et gravité. Nombre de ses poèmes sont mis en musique. Il écrit aussi pour les enfants.

Tarif : 13 €. Adhérents : 8 €*.
*Adhérez à la Maison de la culture yiddish pour la saison 2021-2022 et découvrez le code promotionnel qui vous donnera accès au tarif réduit sur vos réservations.

Cliquez ici pour réserver (réservation obligatoire).

Attention : au moment du règlement, la plateforme Helloassso vous proposera d’ajouter une contribution à son fonctionnement. Celle-ci est optionnelle, et vous pouvez changer son montant ou bien l’annuler en appuyant sur le bouton « Modifier ».